Dernière étape en Lettonie : Jurmala

Après la montagne, nous profitons de notre avant dernier jour en Lettonie pour nous diriger vers la mer, du côté de Jurmala.Jurmala, le Saint Tropez de Lettonie, est en réalité un rassemblement de plusieurs petites bourgades, toutes situées à 30 minutes de Riga en train. Pour y aller, rien de plus simple, il suffit d’acheter un billet pour la gare de ‘Majori’ (la ville située au centre de la « région » de Jurmala). C’est donc parti de bon matin pour ce dépaysement total. Le trajet est rapide et à peine arrivés nous nous dirigeons immédiatement vers ce pour quoi nous sommes ici : la mer.

La mer à Majori Jurmala

La plage s’étend à perte de vue et l’endroit est bondé. Pur hasard ou s’agit-il d’une tradition lettone que d’aller à la plage le premier jour de l’an? Nous ne le saurons pas… Ici, pas d’esplanade, la balade se fait à même le sable – gelé, soit dit en passant. Le bord de mer est longé tantôt par de grandes et luxueuses maisons de millionnaires, tantôt par de vieux hôtels à l’abandon. Notre curiosité aura raison de nous (au mépris du danger ?), on se sent obligé d’aller faire le tour d’un vieux bâtiment sûrement squatté. Impossible d’entrer dans le bâtiment, mais on distingue tout de même quelques ouvertures par ci par là. Évidemment, nous en resterons à l’aspect extérieur de cet hôtel, on ne tentera pas le diable.

Un hôtel quelque peu délabré

La balade continue, on flâne sur la plage jusqu’à ce qu’une scène surréaliste se présente à nous. Malgré une température extérieure bien en dessous de 0°C, un vieil homme sort de nul part et se donne littéralement à la mer comme on le voit sur la photographie ci-dessous. Il n’en sortira que quelques minutes plus tard après avoir profité de cette baignade glaciale du nouvel an et repartira aussi vite qu’il n’était arrivé.

Une petite baignade par -5°C ?

Après ce petit interlude, on quitte la plage pour se diriger vers des zones un peu plus habitées. Quoique de nombreuses maisons sont en ruines et semblent à l’abandon. L’heure avance, et il est temps de trouver à manger. Direction ce qui semble être la seule rue commerçante du coin : la Jomas iela. Étonnement, la plupart des restaurants sont pleins. On se laisse tenter par une pizza, mais après avoir attendu plusieurs minutes debout sans qu’un seul serveur ne remarque notre présence, on se décide à aller voir ailleurs. Le restaurant d’un hôtel attire notre attention, c’est vide à l’intérieur, on hésite mais finalement nous y entrons. Et quel bon choix ce fut ! Le meilleur endroit où nous ayons mangé depuis bien longtemps ! La présentation et les cuissons des produits sont parfaites, et les prix ne sont pas excessifs (pour nous Franco-Belge). D’ailleurs, nous vous le conseillons : le Villa Joma. Petit aperçu de ce que nous avons pris :

Pour la Belge :Grilled salmon fillet with potato and pumpkin mash, roasted asparagus and lobster sauce

Pour le Français : Grilled pork fillet with caramelized apples, mashed potatoes and lingonberry sauce

et en dessert : Vanilla cream brulee with fresh berries

Que du bonheur !

La journée est bien avancée et la nuit commence à tomber. On flâne encore un peu avant de se rendre vers la gare, direction Riga.

Cette journée en bord de mer a été le véritable bol d’air frais de notre séjour en Lettonie. Même si Majori ne regorge pas d’activité, une journée sur place se fait très bien. Notre périple du nouvel an se terminera le lendemain après une visite du gigantesque marché de Riga. Le vol FR8086 nous ramène chez nous et c’est déjà avec nostalgie que nous nous promettons de retourner un jour en terre lettone.

[nggallery id=26]

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.