Nouvel an en Lettonie : Visite de Riga

Quoi de mieux que de terminer une année (et d’en commencer une autre) par un séjour à l’étranger ? Les destinations sont nombreuses pour les fêtes de fin d’année : Budapest, Berlin, Prague, etc … En somme, toutes les capitales européennes. Pour nous, ce sera Riga, capitale Lettonne de 706000 habitants. La raison de ce choix est simple : un ami y habite, de quoi faire d’une pierre deux coups pour ce nouvel an. Le récit de ce périple sera à priori divisé en trois parties car Riga n’a été qu’une étape durant ces 4 jours passés en Lettonie.

Comment y aller ?

Si 2000 Km en voiture ne vous effraie pas, alors effectivement vous pouvez choisir ce moyen de locomotion ! Sinon, il y a aussi l’avion. Avec Ryanair, au départ de Charleroi, il vous en coutera en moyenne 100€ A/R pour un peu plus de 2h de vol. Arrivé à l’aéroport de Riga, un bus (le numéro 22) assure les trajets jusqu’au centre ville pour 0,70 Ls. Si vous préférez l’option taxi, les locaux conseillent de ne prendre que les Baltic Taxi reconnaissables par leur couleur verte.

 Où dormir ?

Si, comme nous, vous n’avez pas obligatoirement besoin d’un 5* pour dormir, alors vous pouvez opter pour une auberge de jeunesse. Celle que nous avons choisie est située en plein centre du vieux Riga : le Red Roof Hotel. A 40€ par nuit pour 2 personnes, difficile de faire mieux avec la même situation géographique (on est quand même dans une capitale !). A ce tarif, vous aurez droit à une chambre assez simple, les douches communes et le petit déjeuner. Rien à reprocher à cette auberge, les salles de bain y sont très propres et nous n’avons constaté que très peu de bruit ! L’accueil est très sympa et nous avons sollicité plusieurs fois la réception (24h/24) pour avoir des renseignements sur les heures et jours d’ouverture des musées.

La visite de Riga

Avant même de quitter l’aéroport, pensez à prendre le « Riga in the pocket » qui contient plein d’infos utiles sur les endroits à visiter à Riga. Malgré tout et même si nous avions pris quelques renseignements avant de partir, un petit tour à l’office du tourisme s’impose à l’aube du premier jour. Des prospectus sont disponibles en français et nous trouvons même un dépliant qui propose deux itinéraires à faire soi même à pied : l’un pour visiter le vieux Riga, l’autre pour le Riga version Art nouveau. Le Petit Futé des Pays Baltes est également une bonne option puisqu’il est truffé d’explications sur la plupart des « Must See ».

Notre première étape sera le musée de l’occupation situé à côté de l’office du tourisme. Gratuit (les donations sont les bienvenues), ce musée nous occupera pendant deux bonnes heures et retrace l’histoire de la Lettonie, de la déclaration de la première indépendant de 1922 à celle de 1991, en passant par les épisodes de l’occupation soviétique et allemande. Je ne vais pas vous faire une visite guidée des lieux au risque de vous spoiler, mais le vieux Riga est extrêmement plaisant à visiter, qui plus est en période de Noël/Nouvel an puisque les marchés de Noël sont omniprésents. En vrac, vous aimerez la grande Guilde, le château, les vieux remparts,  les églises et les cathédrales, etc.. Pour le Riga Art Nouveau, il faut un peu s’écarter mais tout reste faisable à pied. Niveau timing, une journée entière est correct pour la visite du vieux Riga, et une demie journée pour le Riga Art Nouveau mais il faut dire que, sur nos 4 jours en Lettonie, trois étaient fériés, ce qui a quelque peu bridé sur les visites des musée à Riga (musée de la médecine, musée de la pharmacie).

Voilà pour la première partie consacrée à Riga. Étant donné que nous sommes plus attirés par les coins à l’écart des grandes villes, nous nous sommes vite réfugiés dans des lieux plus reculés, comme Sigulda (connu pour ses châteaux) ou bien encore la région de Jurmala, le Saint Tropez letton. On vous reparlera de ces deux destinations dans de prochains articles !

[nggallery id=22]
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.