9h de randonnée à Yosemite

Après un début de road trip en douceur, Yosemite National Park représentait pour nous un magnifique défi. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous nous y sommes rendus.

Notre passage par Mariposa Grove a facilité la transition entre la grande ville qu’est San Francisco et la nature à l’état pur que nous avons pu côtoyer durant deux jours dans la vallée. Notre arrivée y fut particulière. Le Français était au volant, et la route en lacet s’éternisaient un peu trop au goût de mon estomac. Ajoutez à cela le fait que la nuit pointait le bout de son nez et qu’aucune lumière n’est installée sur les bords de route… Ce fut charmant.

Nous avons donc découvert notre environnement le lendemain matin… Et quel spectacle! Nous nous trouvons au coeur de gigantesques blocs de granit. C’est tout simplement splendide.

Vue depuis Curry Village

De quoi nous mettre de bonne humeur avant notre journée de randonnée! Quoi, je ne vous ai pas dit? Le Français s’est dit qu’au vu de mon grand côté sportif (hum), Yosemite était l’endroit rêvé pour faire une randonnée de 9h. Il avait choisi de combiner la  Mist Trail, la John Muir Trail et la Panorama Trail jusque Glacier Point avant de redescendre par la Four Mile Trail, et ce pour la beauté et la diversité des paysages qu’on y rencontre. Contrat très largement rempli je dois dire. Il avait tout simplement éclipsé le fait que nous allions subir un dénivelé de 900 mètres en montée et en descente… puis en montée, et en descente (parce qu’une seule fois, ça n’est pas suffisamment drôle). J’ai souffert, je l’ai maudit durant environ 7h, mais ça en valait la peine.

Petite pause entre deux grimpettes
Vue panoramique depuis Glacier Point

Nous avons débuté la randonnée vers 9h30 et sommes arrivés à Glacier Point entre 15h et 15h30. Nous avons alors pris le temps d’admirer la vue, d’immortaliser l’instant, de discuter avec des Néerlandais, de déguster une glace, mais également de nous inquiéter du temps nécessaire à la descente. Allons-nous oui ou non arriver au camping avant la nuit ou vaut-il mieux prendre la navette qui redescend directement à Curry Village? Une vérification rapide auprès d’une ranger nous rassure: apparemment, notre prestation n’est pas mal du tout, et nous parviendrons au Village sans à avoir à dégainer la lampe de poche.

Sur ces encouragements, nous attaquons la descente. Les paysages sont absolument magnifiques, et heureusement sinon la douleur serait difficilement supportable (oui, là on a mal).

Vue sur la vallée (oui oui, c’est tout en bas que nous allons)
 
Je pense pouvoir parler pour nous deux en disant que Yosemite fut véritablement le point culminant de ce road trip dans l’ouest américain (au propre comme au figuré). Nous y avons vécu des émotions intenses, en avons eu plein les yeux grâce à des paysages grandioses, y avons découvert la faune et la flore, … Que du bonheur malgré les douleurs.

Après ces 9h de randonnée, le Curry Village est apparu comme une bénédiction. Ni une, ni deux, nous nous sommes dirigés vers les douches ($5) afin de détendre nos muscles, et d’effacer les traces de cette randonnée. Parce que oui, nous en avions bien besoin!

 

Petites astuces avant d’attaquer cette randonnée:

  • Emportez suffisamment d’eau et de nourriture pour tenir minimum 5h. Le seul point d’eau que vous rencontrerez après le début de la randonnée se situe à Glacier Point, quelques heures plus tard. Nous avions environ 4l d’eau par personne, de la gatorade, ainsi qu’un pic-nic et des barres de céréales comme en-cas
  • Munissez-vous d’une carte (autrement dit: ne faites pas comme nous! Heureusement qu’une ranger nous a rattrapés à vélo afin de nous fournir une carte et de s’assurer que nous avions suffisamment d’eau sur nous)
  • Ne faites pas comme le Français: attendez votre partenaire de rando (jouer sur le mental, ok… mais là, c’était un poil trop ^^)

Outre cette randonnée, nous y avons découvert d’autres endroits valant le détour. Une semaine dans ce parc national ne serait pas du temps perdu! D’ailleurs, nous y retournerons (oui, la Belge a décidé). Mais Yosemite, ça n’est pas que ça. Nous y avons vécu une situation soulevant son lot de stress sur le moment, mais figurant parmi les belles anecdotes à raconter à notre retour. Tout cela vous sera détaillé dans un prochain article ;-)

[nggallery id=9]

6 réflexions sur “9h de randonnée à Yosemite”

  1. En lisant ce récit, je me dis que les parcs nationaux des USA doivent vraiment valoir le coup ! Je me demande si question paysages, il vaut mieux faire ceux des USA ou les grands parcs de l’Ouest Canadien ?
    Vous avez croisé beaucoup de monde dans les parcs ?

  2. A Yosemite, si tu restes au village en bas, il y a beaucoupppp de monde ! Dans les randonnées, si tu restes sur celles classées en « facile », tu as également un peu de monde. Par contre, dès que tu dépasses les 3h de randonnées, là, c’est le grand vide ! Tu croises une personne de temps en temps, sinon c’est juste toi, et la nature =)

    C’est un peu le même principe dans les autres parcs. Dès que tu restes sur des randos classées faciles ou que tu restes proche des points de vue accessibles en voiture, tu as quand même beaucoup de monde :/

    Pour les parcs de l’ouest Canadien, Gaëlle a peut être quelques infos là dessus :)

  3. « la Mist Trail, la John Muir Trail et la Panorama Trail jusque Glacier Point avant de redescendre par la Four Mile Trail »

    Tout cela en 9h? c’est vraiment possible? Avez vous un intinéraire ou une carte car selon ce que je trouve sur le net le temps est beaucoup plus long… (Mist trail 5 hours, Panorama Trail 6 hours, Four mile 3 hours) Merci!

  4. Salut Lecko !

    Effectivement, on est des pros de la rando ! Non je déconne ;)

    En fait si tu regardes cette map http://www.nps.gov/yose/planyourvisit/loader.cfm?csModule=security/getfile&PageID=148263 , les trails se croisent, donc tu commences un bout de la Mist, puis tu bifurques sur la John Muir, et tu prends la Panorama Trail jusque Glacier Point. Et puis tu redescends de l’autre côté par la Four Mile Trail (il faut un peu zoomer sur la carte mais tous les noms y sont, le départ se fait de Curry Village et suit le chemin vers le sud-est sur la carte), donc tu n’en fait pas vraiment une des trois en entiers d’un bout à l’autre, mais tu combines tous les bons côtés des trois :)

  5. Super! Merci pour l’info. J’y vais dans une semaine avec mon amie. Votre blog m’a beaucoup aidé. Félicitations!! Salutations d’un Suisse exilé en Pologne ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Show Buttons
Hide Buttons
Retour haut de page