Urbex #2 : Dadipark, le parc d’attraction abandonné en Belgique

Dadipark Parc d'attraction abandonné

Si vous avez lu le précédent article, vous vous êtes surement aperçu du fait que j’ai adoré l’ambiance qui se dégage d’une friche industrielle abandonnée. L’histoire et le vécu de chacun de ces lieux sont uniques. Il y a quelques jours, je propose donc à la Belge un petit tour dans un parc d’attraction abandonné en Belgique, Dadipark.

Le Français : Ça te dirait un tour dans un parc d’attraction ?

La Belge : Un parc d’attraction, du genre ?

Le Français : Dadipark !

La Belge : Mais c’est un parc d’attraction pour enfant ça !

Le Français : Il est abandonné depuis 10 ans !

La Belge : ????????????????????!!!!!!!!!!????????????

Dadipark, le parc d’attraction abandonné en Belgique

Eh oui, la Belge est forcément étonnée quand on lui annonce ça, puisque comme pour beaucoup de frontaliers, ce parc abandonné représente toute son enfance, et mine de rien, il s’agit là du plus vieux parc d’attraction de Belgique ! Pas besoin de trouver d’autres arguments pour la convaincre, ni une ni deux, elle est partante !

Pour ceux qui ne connaissent pas, cette pratique d’exploration de lieux laissés à l’abandon s’appelle l’urbex (URBan EXploration). Et comme tout bon urbexeur qui se respecte, je ne mentionnerai pas l’adresse exacte du site. Le parc abandonné Dadipark se situe en Belgique à seulement une vingtaine de minutes de Lille et bien évidemment, comme chaque site que l’on visite une première fois, il va falloir trouver une entrée. Parce que oui, on n’entre pas dans ce genre de site comme si on rentrait dans une maison. Pour le coup, l’entrée est assez facile à trouver, il nous suffira de pratiquer un peu d’escalade. On retrouve sur le site, en vrac : des gens qui prennent des photos comme nous, une mère avec ses trois enfants, un groupe de 15 personnes, une photographe et son modèle, des skateurs (et non des squatteurs).

Même si la nature a repris ses droits sur les attractions du site, la Belge se repère parfaitement et fera office de guide. On passera quasiment 2 heures sur le site à explorer chacune des attractions de Dadipark. Mais les paroles n’en diront pas autant que les photos, alors les voici et à bientôt pour une prochaine exploration.

Dadipark abandonné

Dadipark abandonné

13 réflexions sur “Urbex #2 : Dadipark, le parc d’attraction abandonné en Belgique”

  1. Ah Dadipark !!!! Effectivement ça me rappelle mon enfance et mon adolescence ! J’avais appris que le parc était à l’abandon… Ca fait tout drôle de voir les photos et le parc dans cet état !

  2. @ Jérémy : Il y a encore des attractions en état de marche ??? Comment est-ce possible vu l’abandon du parc ?

    @ Gaelle : Oui, on dirait que c’est tout une époque qui est tombée aux oubliettes !

  3. @ Nath : Il n’y a (quasiment) aucune attraction électrique/électronique dans le parc, tout est mécanique. Et la mécanique fonctionne toujours mieux que l’électrique :D Du coup tu peux toujours tourner dans la roue pour hamster, les balançoires, les toboggans, etc etc ^^ Après, je garantis pas la solidité des toboggans :)

  4. Je ne sais pas pourquoi mais je n’ai quand même pas trop confiance ! Pas sûre que je me risquerai à retrouver les joies de mon enfance ! ^^

  5. Pour info, depuis plusieurs mois le parc est en train d’être rasé. Il n’y a malheureusement plus rien à voir……….

  6. Pour les personnes intéressé par un URBEX, Dadipark c’est terminé !
    Nous venons d’y aller, désormais le site à été débarrassé. Plus de manèges, plus rien sauf le lac qui résiste et 2 pauvres canards… seul le self n’a pas été démoli, il se tient seul à coté d’une terre retournée et détrempée !

  7. Ping : Urbex #9 : La prison abandonnée de Loos à côté de Lille | Une Belge Un Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Show Buttons
Hide Buttons
Retour haut de page