Un week-end médiéval à Provins

Les beaux jours approchant, nous avions envie d’échapper à la routine le temps d’un week-end. Alors on s’est dit : pourquoi ne pas passer quelques jours en province, dans la cité médiévale de Provins? Ni une ni deux, c’est ce que nous avons fait pour le week-end de Pâques, et nous n’avons pas été déçus. Visites culturelles, balades pittoresques, animations et spectacles ravissant les petits comme les grands, … Tout est réuni pour déconnecter de la routine!

Un week-end médiéval à Provins

Provins, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2001, se situe à 80km de Paris, et est facilement accessible en voiture comme en transports en commun (environ 1h30 en train au départ de la Gare de l’Est). Idéal pour changer d’air sans passer plus de temps dans les transports que sur place.

Elle se compose d’une ville haute (le Châtel) et d’une ville basse (le Val), et les remparts qui entouraient la ville sont très bien conservés du côté de la ville haute. Si vous arrivez en train, vous débuterez par la ville basse. Notez que l’office du tourisme se situe à l’extérieur des remparts, à l’ouest la ville haute. Vous passerez devant à votre arrivée si vous venez de Paris en voiture.

 

L’accueil à l’office de tourisme, un 10/10 !

Nous avons opté pour la voiture, et notre premier arrêt est à l’office de tourisme. Notre week-end à Provins s’est organisé du jour au lendemain. Nous n’avons rien prévu, mais il paraît qu’il y a des spectacles!

Astuce parking : le parking à l’office du tourisme est payant, 4€ la journée. Ce n’est pas exorbitant, mais quasiment toute la ville est en stationnement gratuit ! A moins de 50m du parking de l’office de tourisme, il y a d’ailleurs une avenue entièrement gratuite. Pour notre part, nous nous sommes garés près de notre maison d’hôte en plein centre-ville, sans avoir à tourner une seule seconde.

Nous sommes le 31 Mars, jour de l’ouverture de la saison. Ça signifie que les spectacles seront joués pour la première fois aujourd’hui! Du côté des tarifs, c’est plutôt assez bien foutu :

  • le pass de base à 12€ pour les adultes / 8,50€ pour les enfants (<12 ans) qui comprend une entrée à la Tour César, la Grange aux dîmes, les Souterrains et le Musée. Si vous voyagez avec des enfants, il existe également un pass famille à 35,50€ pour deux adultes et les enfants avant 12 ans.
  • les forfaits Monuments + Spectacles. Les spectacles étant au nombre de 4, il y a toute une flopée de combinaisons possibles que vous pouvez trouver sur le site officiel de Provins. La saison venant à peine de commencer, seuls les spectacles des « Aigles des remparts » et la « Légende des chevaliers » sont disponibles. On part donc sur le pass Monuments + 2 spectacles à 31€ par personne. 

Astuce : Vous avez la possibilité de réserver les billets sur Internet, mais il faut s’y prendre l’avant-veille, sinon les billets ne sont plus réservables. Ça vous évitera la queue à l’office du tourisme ou à l’entrée des monuments, même si de notre côté, nous n’avons eu aucune file d’attente.

Le personnel de l’office de tourisme est super accueillant. On repart avec nos pass, une carte superbement faite avec des parcours proposées dans la ville, et plein de bonnes infos! Les souterrains sont fermés suite à un problème d’éclairage, mais les entrées aux monuments sont valables … 1 an ! On téléphonera le lendemain à la première heure pour être mis sur la première visite de la journée le dimanche.

Remarque : il est préférable de réserver les souterrains à l’avance, soit à l’office du tourisme, soit en leur téléphonant. Chaque créneau permet à 25 personnes de les visiter. Si vous arrivez aux souterrains sans réservation, on vous proposera d’être mis sur le prochain créneau de libre, qui peut être plusieurs heures plus tard.

Le patrimoine historique et les visites culturelles

Si, comme nous, vous aimez découvrir l’histoire et la culture d’un endroit en flânant dans les rues sans parcours prédéfini et en vous arrêtant ça et là au gré de vos envies, Provins est fait pour vous! Bon… Si vous aimez planifier votre voyage et suivre un parcours dans la ville afin d’être sûr(e) de ne rien rater, ne vous en faites pas, l’office du tourisme a prévu une super carte et différents parcours thématiques pour vous.

En tant qu’ancienne capitale des comtes de Champagne, Provins accueillait les plus grandes foires commerciales de la région au Moyen-Âge toute l’année durant et frappait sa propre monnaie. La cité regorge de très nombreux vestiges témoignant de cette époque d’or. 

Le Val – Ville Basse

Bien que l’atmosphère médiévale soit surtout présente dans le Châtel (ville haute), on vous invite à consacrer quelques heures au Val. C’est là que vous pourrez profiter de points de vue pittoresques sur des lavoirs d’antan aux bords des deux rivières de la ville, le Durteint et la Voulzie. Pourquoi est-ce que ça vaut le détour nous demanderez-vous? Au Moyen-Âge, Provins était reconnue pour sa fabrication de draps en laine à la qualité et à la couleur bleue très foncée peu répandues. Cette couleur était obtenue grâce notamment à … la dureté de l’eau du Durteint! L’eau de ces rivières était également essentielle aux lavandières et aux tanneurs, métiers très présents dans la cité médiévale. Une partie de la vie de l’époque s’articulait donc autour de ces deux rivières.

Provins_2

C’est également dans la ville basse que se trouvent la Tour Notre-Dame-Du-Val, vestige d’une église et d’un cloître du 16ème siècle, et l’église Saint Ayoul, qui a connu de très nombreuses transformations depuis le 11ème siècle et qui a joué un rôle important dans l’histoire de la cité marchande.

Cité Médiévale de Provins

Le Jardin Garnier, petit havre de paix très bien entretenu, vous permettra de vous balader et de vous relaxer quelques instants avant de repartir à la découverte de la ville.Mais c’est surtout à la limite entre la ville basse et la ville haute que vous aurez accès aux souterrains de la ville. Et ça, croyez-nous, vous n’avez pas envie de les rater! Le sous-sol de la ville regorge de souterrains ayant joué un rôle important au fil des siècles. L’intérêt premier en a été la terre glaise bien sûr, puis ces souterrains sont devenus un lieu de stockage lors des foires médiévales, un lieu de rendez-vous et de rites clandestins pour des organisations telles que la Franc-Maçonnerie à partir du 18ème siècle, et même des caves pour les habitants un siècle ou deux plus tard.  Comme mentionné précédemment, un problème d’éclairage a failli compromettre notre visite, mais nous étions prêts à revenir à Provins « juste » pour les souterrains tant le lieu en vaut la peine.

Le Châtel – Ville Haute

Le Châtel offre quant à lui un saut dans le temps comme nous en avons rarement vécu. Chaque bâtiment suscite la curiosité et l’envie d’en connaître l’histoire, chaque ruelle invite à s’y perdre, et chaque visite vous plonge dans une toute autre époque.

Les incontournables pour un week-end médiéval réussi à Provins sont:

La Tour César – Ce donjon du 12ème siècle a bien sûr connu plusieurs remaniements au cours des siècles et a rempli différentes fonctions (tour de guet, prison, clocher, …). A ce jour, c’est la seule tour octogonale à base carré qu’on ait vue. Et outre l’intérêt historique du lieu, il offre également un panorama incomparable sur Provins et ses environs. On a adoré, et on a probablement passé plus de temps à photographier la vue ouverte sur les alentours que la tour elle-même.

 

La Collégiale Saint-Quiriace – Cette église du 12ème siècle était vouée à être gigantesque, mais des problèmes financiers ont contraints les commanditaires à en arrêter les travaux alors que la bâtisse ne représentait à vue de nez que 50% de la surface prévue. Et quand on voit la taille de l’église, on a un peu de mal à imaginer un lieu deux fois plus grand! De jour comme de nuit, nous avons apprécié la particularité de ce lieu où Jeanne D’Arc a assisté à une messe en 1429.

La Grange aux Dîmes – Maison typique du 12ème siècle, la Grange aux Dîmes est aujourd’hui un musée expliquant l’importance des foires médiévales à Provins et mettant différents métiers de l’époque à l’honneur. Sa salle inférieure voûtée, absolument magnifique, était louée par des marchands lors des grandes foires et servait de lieu de vente et de stockage. L’audio-guide est offert contre une carte d’identité, et on n’a pas regretté de l’avoir pris! Les commentaires sont courts mais riches, offrant une bonne compréhension du lieu et de l’époque.

 

Les Remparts – C’est probablement la première chose qu’on a en tête lorsqu’on pense à Provins. Les fortifications médiévales à l’ouest de la haute ville ont été construits entre le début du 14ème et le début du 15ème siècle et ont été magnifiquement restaurées. Aujourd’hui, les remparts sont longs de 1,2 km, comptent 22 tours aux formes diverses, et offrent une balade que nous avons vraiment appréciée… Même sous la pluie!Au coeur du Châtel se trouvent également la place médiévale, sur laquelle ou à proximité de laquelle nous avons mangé à deux reprises. La crêperie était banale, mais le dîner que nous avons pris Aux Vieux Remparts valait vraiment le détour. On vous conseille de réserver par contre.

On a aussi visité le Musée de Provins et du Provinois… Et on en a été déçu. L’intérêt du lieu est plutôt pour la bâtisse en elle-même que pour ce qui y est exposé. Avec le pass, on aurait d’ailleurs pu se limiter à une visite éclair de cette maison romane sans culpabiliser.

Les spectacles médiévaux

Un des attraits de Provins est bien sûr ses spectacles médiévaux! Nous avons eu de la chance car, sans avoir organisé quoi que ce soit, nous y sommes allés le week-end où deux des spectacles redémarraient leur saison. Et ça aurait été dommage de ne pas en profiter!

Nous avons donc assister aux spectacles « Les Aigles des Remparts » et « La Légende des Chevaliers ».

Les Aigles des Remparts est un spectacle de fauconnerie et dure 50 minutes. Ce n’était pas le premier spectacle du genre auquel on assistait et, comparé aux spectacles du Puy du Fou ou du Zoo de Beauval par exemple, celui de Provins est moins impressionnant. Il n’en reste pas moins divertissant et assez bien foutu. Le plus de Provins par rapport aux autres spectacles de fauconnerie, c’est que l’espace est relativement petit, ce qui crée une certaine proximité avec les oiseaux et les fauconniers.

Provins_4

La Légende des Chevaliers est articulé autour des célébrations organisés à l’occasion du retour de croisade du comte Thibaud IV de Champagne et dure 45 minutes. Le public cible est très clairement les enfants, mais nous avons malgré tout passé un bon moment. Outre le spectacle et la maîtrise des acrobates, on s’est beaucoup amusé à observer certaines personnes du public qui semblaient avoir fait un retour en enfance.

Provins_spectacle

Ces spectacles, et d’autres, sont organisés à différentes fréquences selon les périodes de l’année. Vous trouverez tous les détails du planning sur le site officiel de Provins.

Si vous souhaitez découvrir Provins dans une atmosphère encore plus médiévale que ce que nous avons expérimenté, allez-y le 9 et 10 juin 2018, week-end des « Médiévales de Provins« , une reconstitution annuelle des Foires de Champagnes qui ont fait la renommée de la ville au Moyen-Âge. Il s’agit cette année de la 35ème manifestation du genre, où les artisans, marchands, saltimbanques, musiciens, troubadours, … envahissent les rues de la cité et vous plongent dans une ambiance unique.

Tarifs: 11 € la journée – 15 € les deux jours . Pour les personnes en costume médiéval : 5 € la journée, 6 € les deux jours. Gratuit pour les moins de 12 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.