Jordanie Part IV : Béthanie, Mont Nébo et Madaba

Bon ok, on a un peu de retard sur le récit de la Jordanie, mais c’est pas très grave ! On repart donc où nous nous étions arrêtés : les châteaux du désert et le nord du pays. Cap vers l’ouest avec un programme chargé : Béthanie du Jourdain, le Mont Nébo et Madaba.

Béthanie au-delà du Jourdain

Le trajet depuis les châteaux du désert au nord-est vers Béthanie n’est pas aisé puisqu’il faut repasser par la périphérie d’Amman. Et sans GPS, c’est du sport ! On se débrouille tant bien que mal pour comprendre les panneaux routiers – les directions ne sont pas toujours indiquées en anglais – et nous finissons par tomber sur le Saint Graal : « The Baptism Site« , autrement dit: Béthanie au-delà du Jourdain. Petit extrait Wikipédia pour ceux qui ne connaissent pas l’endroit :

Béthanie au-delà du Jourdain a été identifiée comme l’endroit où Jésus a été baptisé par saint Jean Baptiste. Le site du baptême de Jésus à Bethanie est une des découvertes archéologiques et religieuses les plus récentes.

Avant de commencer la visite guidée, il faut bien sûr passer par la caisse. Surprise, en 2009 (date de la dernière édition du Lonely Planet Jordanie), il était question d’un prix d’entrée de 7 JOD (~7€), aujourd’hui, il est de 12 JOD ! Bien évidemment, nous payons … Le tour commence en mini-bus, le guide commence son speech. Au bout d’une quinzaine de minutes, tout le monde débarque – une vingtaine de personnes – et nous commençons la petite marche qui nous emmènera au site du baptême. Le guide a l’air blasé de son boulot, l’audio-guide sera notre ami pour le reste du trajet.

Jordanie Bethanie

Le site du Baptême est là, tout le monde mitraille et on continue ensuite en direction du Jourdain lui même. Parce que oui, l’eau a bien baissé depuis le temps, le Jourdain se trouve donc un peu en contrebas aujourd’hui. Quelques touristes avaient pris leur maillot de bain histoire de se « baigner » là où le baptême du Christ a eu lieu. La chaleur est étouffante et nous retrouvons le van pour le retour au point de départ.

Jordanie Bethanie

La visite n’aura pas duré extrêmement longtemps, le prix d’entrée est cher, mais l’ambiance qui se dégage des lieux est tellement particulière que nous ne regrettons pas d’avoir fait cet arrêt.

Le Mont Nébo

Entre Béthanie au-delà du Jourdain et le Mont Nébo, ça monte, ça monte ! Même la voiture de location a eu un peu de mal par moment. Comme pour Béthanie, on commence par quelques explications :

Le récit biblique du dernier chapitre deutéronome (34:1) relate comment Moïse, interdit d’entrer sur la Terre promise vers laquelle il a conduit les Hébreux sortis d’Égypte, observe le pays de Canaan du haut de cette montagne avant d’y mourir.

Un poste de Police est là, au beau milieu de nul part. Simple formalité. L’accès au site est bien évidemment payant : 1 JOD. Lorsque nous y sommes passés, la basilique du mausolée de Moïse était en travaux et ne pouvait être visitée (les travaux ont commencé il y a maintenant bien longtemps …). La vue quant à elle était beaucoup moins sympa que ce que nous avions imaginé car le ciel renvoie un voile bleuté qui ne laisse quasiment pas apercevoir le paysage. Dommage.

Jordanie Mont Nébo

Madaba

Après cette déception, direction Madaba. L’arrivée dans la ville est compliquée, tout est en sens unique ! Une horreur. A cela il faut ajouter le code de la route un peu spécial de la Jordanie (est-ce qu’il y en a vraiment un ?). Tant bien que mal on arrive à notre hôtel, le Mariam hôtel. Pourquoi celui là ? Il y a une piscine ! Parfait pour se détendre avant de commencer la partie un peu plus sportive de notre road trip. L’eau est un peu fraîche en fin d’après-midi, mais le service est correct, les chambres sont clean et le repas du soir plutôt bon. On mange en écoutant une chaine locale de type « MTV ». Deux constats :

– les clips locaux ont un générique (qui dure super longtemps)

– les clips étrangers sont sous-titrés

Le lendemain matin, direction le centre ville. La renommée (touristique) de Madaba s’est principalement construite autour de cette carte en mosaïque extrêmement bien conservée découverte en 1884 et qui est ni plus ni moins la plus ancienne carte de Palestine existant à ce jour. Pour la voir, il suffit d’aller visiter l’Eglise Saint-Geoges (1 JOD) car la carte a en fait été découverte pendant la construction de cette église sur les restes d’une ancienne église byzantine. Je ne vais pas tout vous dévoiler concernant cette merveille, mais cette carte est composée de … 2 000 000 de pièces. Non, il n’y a pas de zéros en trop ! Et en l’an 560, inutile de vous préciser que tout a été fait à la main.

Jordanie Madaba

On continue de déambuler dans la ville et nous tombons sur ce qui va s’avérer être un gros coup de cœur de nos deux semaines en Jordanie : l’église Saint-Jean-Baptiste. Située un peu à l’écart du centre ville, nous sommes les seuls touristes sur les lieux. Dans une petite annexe, on retrouve une copie de la fameuse carte de la Palestine et une personne est là pour nous faire les explications. Il nous emmène ensuite dans l’Église pour nous faire visiter les sous-sols actuellement étudiés par des archéologues. En fait, chaque année, des fouilles sont effectués et ils n’arrêtent pas de découvrir de nouvelles pièces !

Jordanie Madaba

On remonte et notre « guide » nous propose de grimper dans le clocher. Un peu naïfs que nous sommes, on se dit : « bon cool, il doit y avoir un escalier, il va monter, nous faire son speech et voilà ». En fait, absolument pas ! Il nous ouvre les portes et nous dit simplement : « Allez-y, faites attention en haut, refermez bien la porte ! ». On entre, on lève la tête et on aperçoit des échelles et des cordes pour sonner les cloches. On commence l’ascension, un peu étonnés. On se faufile au milieu des cordes et il est même par moment impossible de ne pas faire bouger les cloches, hallucinant ! Au prix de quelques efforts, on arrive finalement tout en haut du clocher. On se faufile par une trappe sur l’extérieur et nous surplombons maintenant toute la ville de Mabada ! La vue est simplement magnifique et une minuscule corniche permet de faire le tour du clocher. On passe un petit moment là haut avant de se résigner à redescendre car la Route du Roi nous attend.

Jordanie Madaba Saint Jean Baptiste

Jordanie Madaba Saint Jean Baptiste

[nggallery id=35]

[nggallery id=36]

[nggallery id=37]

3 réflexions sur “Jordanie Part IV : Béthanie, Mont Nébo et Madaba”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Show Buttons
Hide Buttons
Retour haut de page