Comment sauvegarder ses photos de manière sûre ? Optez pour un NAS !

Aujourd’hui, petit article sur la sauvegarde des photos ! Je ne parlerai pas ici de la sauvegarde en voyage (ce point fera l’objet d’un futur billet), mais bien de la sauvegarde à la maison. Vous allez me dire qu’il suffit de transférer les photos vers son disque dur et voilà, tout est en sécurité. Détrompez-vous !

Toute ressemblance avec des faits réels est voulue. Les faits et les personnages sus-cités existent réellement.

1er Janvier 2013 : Après une coupure de courant la veille, mon PC ne redémarre plus. Le mode sans échec est … un échec et ne fonctionne pas non plus. Aucune récupération système n’est possible. J’imagine déjà le pire : disque dur cramé ? 340 Go de photos perdus ? Une bonne année qui commence ! Heureusement, un simple formatage réglera l’affaire et les photos (situées sur une partition à part) seront saines et sauves.

Même si cette mésaventure se termine bien, je me mets immédiatement à la recherche d’une solution de sauvegarde efficace pour mes photos. Mon choix ? Un NAS !

Un NAS, c’est quoi ?

Un NAS (Network Attached Storage) et un serveur de stockage en réseau. Il est constitué d’un ou plusieurs disques durs (on parle de NAS 1 baie, 2 baies, 3 baies, etc …) et permet de sécuriser, partager et sauvegarder les données de machines reliées au réseau.

Super, mais en quoi c’est plus sécurisé que le disque dur d’un ordinateur ?

Là où le NAS devient intéressant en terme de sauvegarde, c’est qu’en fonction des configurations choisies, il est capable de dupliquer des données sur plusieurs disques durs. Prenons tout de suite un cas concret : un NAS 2 baies équipé de deux disques durs 1 To. Vous choisissez la configuration qui duplique le contenu d’un des disques durs sur le second (appelé RAID 1). Vos photos/documents/fichiers sont ainsi sauvegardés sur le disque dur 1 mais également sur le disque dur 2. Si un des disques durs lâche, vous le remplacez et vos données ne sont pas perdues car elles sont toujours présentes sur le second disque dur. Inconvénient majeur : même si ce sont physiquement 2 disques durs d’1 To, la capacité stockage totale n’est que d’1 To.

Et en pratique, il faut quoi pour s’installer un NAS ?

Après ma mésaventure du nouvel an, je me renseigne donc sur les différents modèles qui s’offrent à moi. Deux NAS sortent du lot : le DLINK Dns 320 et le Synology 212J. Le premier propose un excellent rapport qualité/prix, mais c’est le second, de part sa robustesse, ses spécifications et fonctionnalités, ainsi que les recommandations de plusieurs amis, qui retiendra mon attention.

C’est décidé, ce sera donc le Synology 212J accompagné de 2 Seagate Barracuda 7200.12 – SATA 1 To.

Le NAS, les disques durs et votre box internet, c’est tout ce qu’il faut.

Un NAS, ça ressemble à quoi ? Ça s’installe comment ?

Et bien c’est extrêmement simple. A la base, ça ressemble à ça :

IMG_3477

Le boitier, le câble d’alimentation, un câble RJ45 et un CD d’installation, tout est là. La première étape consiste à ouvrir le boitier, y installer les deux disques durs et les visser :

IMG_3478

On ferme le tout, on branche l’alimentation et le cable RJ45 à sa box Internet et on lance le CD d’installation. Rien de plus simple, tout se fait tout seul. En quelques minutes, le NAS est fonctionnel. Libre à vous de compléter l’installation par des applications supplémentaires à télécharger directement sur le NAS (serveur Itunes, Cloud, station de téléchargement, …)

Et à part la sauvegarde des données, ça peut servir à quoi un NAS ?

En vrac, voici quelques unes des fonctions principales :

  • Sécurisation des données
  • Serveur Itunes
  • Surveillance vidéo
  • Serveur de mail
  • Hébergement de blog
  • Station de téléchargement
  • Partage de fichiers
  • Serveur multimédia
  • Fonction de Cloud
  • Virtualisation

On parle un peu de la sauvegarde des données pour finir ?

Comme j’en parlais en début d’article, la raison principale qui m’a poussé à acheter un NAS est la sauvegarde automatique des données. Autrement dit : si le dossier /photos/ sur mon disque dur d’ordinateur est modifié, je veux que cela soit dupliqué automatiquement sur les disques durs du NAS.

Chez Synology, c’est Data Replicator 3 qui se charge de cette sauvegarde. On choisit le ou les dossiers que l’on souhaite sauvegarder et on choisit le type de sauvegarde souhaité. Petit extrait de la documentation Synology :

  • Immédiat : Cliquez sur ce bouton pour que Data Replicator procède immédiatement à la tâche de sauvegarde.
  • Sync : Cliquez sur ce bouton pour que Data Replicator procède à la tâche de sauvegarde et continue à surveiller les dossiers source de votre ordinateur. Toute modification apportée aux dossiers source sera immédiatement synchronisée sur le DiskStation. Cliquez sur Arrêter Sync pour que Data Replicator arrête la surveillance et la synchronisation des dossiers source sur votre DiskStation.
  • Planification : Cliquez sur ce bouton et spécifiez l’intervalle de temps de votre choix (quotidien, hebdomadaire ou mensuel) pour que Data Replicator procède à une sauvegarde planifiée.

Malgré le débit très élevé d’écriture/lecture entre votre PC et le NAS, n’espérez quand même pas sauvegarder des centaines de gigaoctets en quelques secondes car n’oubliez pas qu’en RAID 1, vous sauvegardez sur deux disques durs (dans mon cas) et non un ! Pour donner un ordre d’idée, les 340 Go de photos ont été transférés en une nuit.

Vous avez encore des questions sur la sauvegarde de vos données et sur les NAS ? N’hésitez pas à les poster dans les commentaires, nous répondrons avec plaisir !

Notez cet article

9 réflexions sur “Comment sauvegarder ses photos de manière sûre ? Optez pour un NAS !”

  1. >ainsi que les recommandations de plusieurs amis

    de rien voyons… Alors heureux de l’achat ? :)

    J’ajoute à cet article :

    Synology est peut être (à vérifier) le seul également qui permet la customisation du système interne au NAS de manière assez violente puisque vous pouvez très bien « bidouiller » l’OS et ainsi gérer vos propre tache cron. Bien évidement si vous êtes pas la moitié d’un geek ce genre de terme vous parle pas… mais pour les adeptes du monde *Nix c’est une opportunité à ne louper sous aucun prétexte !

    En vrac mon 212J me sert (servira) personnellement à :
    * Raid1 pour les données de mon propre PC
    * Celui de ma compagne
    * Stock de nos films (+serveur de fichier pour diffuser sur le réseau… voir ci dessous)
    * Récupère les backup de +/- 10 sites internet répartis sur 3 serveurs différents CHAQUE nuits (excusez du pneu !) de manière automatisées grâce aux fameuses tache cron et un peu d’huile de coude pour pondre le script bash (FTP)
    * Couplé à un RasperryPi + Xbmc = serveur de film/série/musique sur ma télé pour 35€ de matériel en plus
    * Repousse mes données sur un serveur externe à la façon d’un miroir => récupération de mes photos même si mon appartement crame !

    Car un point que tu as oublié de mentionné : un NAS n’assure pas de toutes les pertes de données. Le vol, la foudre, l’incendie, les dégâts des eaux sont des très (trop) fréquentes raisons qui détruiront les données sur un bon vieux RAID1 … donc pensez toujours à doubler vos sauvegardes sur un serveur externes, sur le Cloud (attentions aux données privées) ou chez des amis. En ce sens, le partage de NAS entre amis de confiance peut être une éventuelle solution (je te prête 50Go de place, tu me laisse 50Go chez toi) :)

    Je dois écrire un article sur la mise en place du script de récup FTP pour le 212J, je te poserais le lien à l’occasion :)

  2. Oui, super heureux pour le moment :)

    Effectivement, comme tu le soulignes, on n’est pas à l’abri de cramer le tout en un coup, donc une solution additionnelle de Cloud « externe » n’est pas à écarter.

    Par contre, le :

    « Couplé à un RasperryPi + Xbmc = serveur de film/série/musique sur ma télé pour 35€ de matériel en plus »

    m’intéresse. Tu peux m’en dire plus ?

  3. je t’épargne la présentation du RasperryPi.

    Là ou c’est fun c’est que Xbmc ont sortis une édition portée sur RasperryPi qui -dans mon cas- scanne mon NAS (serveur de fichier Samba ou Win, je sais plus) et « liste » les films, les séries TV, les musiques et ainsi de suite.

    Xbmc liste donc tous les médias, trouvent sur internet le titre officiel, le descriptif, le sous-titrage, … automatiquement dans la plupart du temps, et t’offre une interface super sympa pour deux possibilité :
    – 1 Clavier te permet de naviguer entre les menus pour lancer depuis le NAS vers ta télé en passant par le R-Pi le film du soir,
    – une application Android + device Android en wifi : la même….

    Et là t’es content de plus avoir a bouger ton cul pour lancer 5 futurama d’affilé sur ta télé dans le salon :)

  4. Pob (@ yzerrrr ^^)

    Au final es-tu satisfait du NaS ? Je vais surement passer à l’achat d’un nas 2 baies + 2 ddurs pour dupliquer la sauvegarde (2 ddurs différents) Donc après un peu plus de 2 mois, es-tu content ?

  5. Selling mobile phones isn’t onpy field into which this concept has had place.
    You can get these calling vouchers at discounted rates through the on-line market.
    The thing to recollect is always that all routers are different so be sure to red any documentation sent with all the device.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.