Budapest Part I : Du côté du Parlement et du Palais Royal

Budapest ? Tiens, pourquoi Budapest ? Octobre 2012, on se dit que ça fait bien longtemps que nous ne sommes pas partis en weekend. On consulte notre agence de voyages – entendez par là Ryanair.com – pour regarder les offres du moment : Budapest, 4€ A/R par personne du 24 au 27 novembre. En moins de temps qu’il ne le faut pour le dire, nous avons nos billets en poche pour notre voyage en terre hongroise !

Le vol aller se passe sans anicroche – sans compter nos 1h30 de retard – et nous arrivons en début d’après-midi à l’Aéroport International de Budapest, Terminal T2B. Notre première mission, trouver comment se diriger vers le centre ville.

IMG_2998

Comment aller de l’aéroport au centre de Budapest ?

Et bien c’est en fait plutôt simple. Il y a évidemment la solution de facilité : le taxi, qui est forcément le plus cher (environ 5500 Forint / 20€). La solution pour laquelle nous avons opté est le combo bus/métro. Ça aurait pu encore être plus simple que ça ne l’a été, mais le métro ne commence qu’aux environs du Terminal 1 de l’aéroport. Ce terminal étant maintenant totalement à l’abandon, il faut donc faire une petite demie-heure en bus depuis le Terminal 2 pour rejoindre la fameuse ligne de métro : en sortant du Terminal 2, dirigez-vous vers la droite pour prendre le bus 200E.

Notre astuce : les automates pour acheter des billets pour les transports en commun ne fonctionnant qu’avec des pièces, vous avez deux possibilités si vous ne possédez que des billets. La première consiste à acheter le billet dans le bus auprès du chauffeur. Cette solution vous en coûtera 400 Forint. La deuxième solution, moins chère, consiste à acheter votre ticket au sein des « Relay » (les mêmes Relay qu’en France, ceux où sont vendus des magazines, etc…). Avec cette seconde solution, votre billet vous coûtera 320 Forint.

Ce bus vous emmènera directement au terminus du métro (station Kobanya – Kispet). Comment savoir s’il faut descendre du bus ? Tous les autres touristes descendent là, alors suivez la meute. En 30 minutes, le métro M3 vous emmène directement au centre ville.

Du côté du Parlement

Le parlement se trouve sur la rive gauche, du côté de Pest. Datant du début du siècle, ce bâtiment est le plus grand édifice de Hongrie. Sauf qu’à l’époque, ils n’ont à priori pas été très intelligents sur le choix des matériaux de construction. Les parties ornées sont faites en calcaire poreux, du coup les rénovations ont commencé seulement 20 ans après la fin de la construction du bâtiment et continuent toujours à l’heure actuelle. Vous aurez donc de magnifiques échafaudages sur toutes vos photos ! Il est possible de le visiter, mais malheureusement pour nous, une session de l’Assemblée Nationale s’y tenait; impossible donc d’y entrer.

Un peu plus au sud se trouve la basilique Saint Pierre où est exposée la relique la plus vénérée de Hongrie : la main droite de Saint-Étienne. On y fait un tour avant de nous diriger vers le Most!, conseillé par le Lonely Planet pour son Brunch. Les prix sont très corrects même si ce brunch était bien moins gargantuesque que celui que nous avions pris à Rotterdam.

IMG_2885

IMG_2953-2

 

Du côté du Palais Royal

Après le déjeuner, on traverse le Danube pour nous retrouver du côté de Buda, et plus précisément du côté du Palais Royal. Plusieurs options s’offrent à nous pour grimper en haut de la colline : le téléphérique ou bien la marche à pied. On choisit la petite promenade pour profiter de la magnifique vue qui s’offre à nous. On passe devant les bureaux de la présidence de la République et on assiste même à la relève de la garde. On continue un peu plus loin pour visiter l’hôpital souterrain. Une visite démarre chaque heure et dure approximativement 50 minutes. Dans un premier temps, on regarde un film (en hongrois, sous-titré en anglais) qui retrace un peu l’histoire de ces souterrains. La seconde partie de la visite est consacré à l’hôpital lui-même. Chacune des salle a été refaite à l’identique de l’époque et le personnel médical (en cire) se trouve là, au même endroit qu’il y a 60 ans. C’est juste incroyable de se rendre compte de la manière dont les gens étaient entassés là. Et je ne vous parle pas des instruments de torture utilisés lors des opérations chirurgicales ! On finit la journée tranquillement à l’hôtel où les piscines à 22-24°C, 24-28° et 32-34° nous attendent.

 IMG_3033

IMG_3048

Dans un prochain article, retrouvez-vous dans le quartier Bois-de-ville et le quartier juif de Budapest !

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.