Venez, je vous emmène au 7ème ciel !

Et oui, c’est décidé, aujourd’hui je m’envoie en l’air ! Bon, vous avez cliqué sur le lien – en grande partie grâce à ce titre racoleur, j’en conviens – et c’est le principal, alors maintenant je peux vraiment expliquer pourquoi et comment je m’envoie en l’air ces derniers temps : la formation PAC, progression accompagnée en chute libre!

Derrière ce nom un peu barbare se cache tout simplement une formation qui permet, après une formation théorique et plusieurs sauts accompagnés, de sauter en parachute en toute sécurité et en autonomie complète. Et comme en parachute, on voyage un peu et que voler est un peu le rêve de tout le monde, alors cet article a toute sa place ici.

D’où me vient cette idée de sauter en parachute ?

L’été dernier, en Jordanie, nous étions sur le point de voler en montgolfière au dessus du Wadi Rum lorsqu’au dernier moment nous apprenons à l’accueil du camp bédouin où nous logeons qu’un évènement spécial a lieu le lendemain : des sauts en parachute, ce qui nous empêchera de décoller – oui, c’est mieux d’éviter de se faire percuter par un avion et un parachutiste. Le soir, nous rencontrons justement un des moniteurs qui tentera en vain de nous convaincre de venir sauter, le prix étant relativement élevé : plus de 300€ le saut avec la vidéo.

Retour en France et découverte de la PAC

On rentre en France, et malgré tout je me dis que ce serait vachement cool de sauter à droite et à gauche un peu partout dans le monde. L’idée fait son bout de chemin et je tombe sur cette fameuse formation, la PAC. Et ça tombe bien car à seulement 15 minutes de l’appart, il y a l’école française de parachutisme de Lille Bondues ! Le père noël ayant eu l’excellente idée d’amener dans sa hotte cette formation, je m’empresse de m’inscrire pour le premier jour, le 16 mars 2013.

Concrètement, la PAC c’est quoi ?

Avant toute chose, soyons honnête, la PAC, ça coûte un bras, entre 1000 et 1300€ selon les centres. Si vous comptez sauter deux fois par an, oubliez tout de suite et faites vos sauts tandem. Maintenant, si vous avez un objectif un peu différent et que vous comptez sauter plusieurs fois – ou comme moi sauter autour du monde – alors ça devient tout de suite très intéressant. Si on revient à ce que je disais tout à l’heure, un saut tandem (avec la vidéo), c’est 300€. Le calcul est simple, 3 sauts tandem, c’est quasiment le prix de la PAC. Et ce qui est surtout génial avec la PAC, c’est que vous pourrez sauter un peu partout dans le monde en solo pour environ 25€, location de matériel compris ! (sous réserve tout de même d’avoir quelques sauts à votre actif).

Venons en au vif du sujet, la PAC, c’est une journée théorique où vous apprendrez :

– à sortir de l’avion. Enlevez-vous l’idée de la tête selon laquelle il suffit de se jeter en avant pour que tout se passe bien, c’est pas tout à fait ça,

– à adopter la position correcte durant le saut,

– à ouvrir son parachute et à évoluer en sécurité dans l’espace aérien,

– à atterrir. On va essayer de ne pas atterrir dans La Deule hein, il y a eu assez de noyés ces derniers temps. Et tant qu’à faire, l’autoroute c’est pas top non plus.

– à plier son parachute. En gros, c’est comme plier son duvet, mais c’est beaucoup plus difficile (en tout cas au début !).

Et puis lorsque vous aurez bien assimilé, il ne vous reste plus qu’à attendre une météo correcte pour effectuer vos 6 sauts – au minimum.

J’ai donc effectué ma journée théorique hier et tout s’est très bien passé, merci encore à Daniel, Franck et Stefan, les formateurs et moniteurs. Aujourd’hui, matinée apprentissage du pliage de la voile principale. Le grand soleil matinal s’est vite effacé au profit des nuages et de la grisaille. Tant pis, les sauts, ce sera pour une prochaine fois !

Vous avez des questions sur la PAC ? N’hésitez pas à les poser en commentaires, je me ferai un plaisir d’y répondre.

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.