Jordanie Part V : Machéronte et Karak

Nous repartons de Madaba en milieu de journée, direction plein sud avec la route des rois. Pour ceux et celles qui n’en ont jamais entendu parler, la route des rois est une ancienne route commerciale du Proche Orient qui part d’Égypte, passe par Aqaba puis remonte jusque Damas pour ensuite continuer au Nord-Est. Avant d’arriver à notre camp du soir, nous décidons de faire un petit détour par le château de Machéronte.

Machéronte, c’est l’endroit où Jean-Baptiste (celui qui a baptisé le Christ) fût décapité à la demande du roi Hérode. Sympa la petite histoire hein ? De ce fameux château ne reste plus grand chose aujourd’hui, juste quelques ruines. Pour aller jusque là, on modifie un peu le programme de notre voyage et nous prenons la direction de Mukawir au lieu de directement continuer vers le sud. Après un bon petit détour et après avoir payé les 1 JOD pour l’entrée (1€), nous voici devant ce qui ressemble à une petite montagne surmontée du fameux château.

Macheronte

On va jusqu’en haut, et on fait rapidement le tour de ce qu’il reste. Le Lonely Planet fait état d’une cave où Jean-Baptiste se serait fait décapiter alors je me lance immédiatement à sa recherche … Enfin, seulement pour quelques secondes. Ça glisse, beaucoup, beaucoup trop ! La Belge, elle, a préféré revenir par le chemin de randonnée, je la rejoins seulement quelques minutes plus tard. Autant vous dire que je ne vous serais pas d’un grand conseil pour trouver cette fameuse grotte !

Après ce petit interlude, retour sur la route des rois en direction du château de Kerak (ou Al-Karak). Pour la petite histoire, ce château est une forteresse croisée (un peu comme les ligaments oui) qui date du XIIème siècle et qui a été agrandie au fur et à mesure des siècles. Assez impressionante d’extérieur, ce n’est rien comparé à toutes les galeries souterraines qu’on y trouve !

DSC00289

Pas moins de 4 niveaux nous attendent, et comme l’a si bien écrit la Belge sur notre petit carnet de voyage : « Les lieux sont étonnamment bien conservés ce qui les rend très parlants. On s’y projette facilement, ce qui nous donne l’envie d’en explorer les moindres recoins grâce à nos supers lampes dynamo absolument pas suffisamment puissantes !« . Tout est dit. Quasiment 3h de visite pour cette monstrueuse forteresse et la journée est quasiment finie. Nous nous la jouons proche des locaux en entrant dans un petit bouiboui. Evidemment, vu le peu de touristes que le proprio doit voir passer, nous avons eu droit à une dégustation gratuite d’à peu près tout ses biscuits et friandises ! Forcément, la moitié de ce qu’il nous a proposé est juste succulent, nous avons donc craqué pour des biscuits aux dattes !

Nous nous approchons bientôt de l’une des sept merveilles du monde, Pétra. Mais avant ça, nous passerons par Shobak, Dana et Little Pétra !

Tags from the story
, , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.